abb-productions
Web Hosting

Un projet de sanctions contre la Syrie bloqué à l’ONU

La Russie et la Chine ont mis mardi leur veto à une résolution de l’ONU qui prévoyait des sanctions contre la Syrie pour son utilisation d’armes chimiques dans le conflit qui ensanglante le pays depuis près de six ans.

 

Le projet de résolution, présenté par le Royaume-Uni, la France et les États-Unis, a reçu neuf votes pour et trois votes contre, ceux de la Chine, de la Russie et de la Bolivie. Le Kazakhstan, l’Éthiopie et l’Égypte se sont abstenus.

 

C’est la septième fois que Moscou, le principal allié de Damas, utilise son veto pour protéger le régime de Bachar al-Assad des sanctions de l’ONU.

 

La Chine, autre membre permanent du Conseil de sécurité doté du droit de veto, a rejoint la Russie pour bloquer six de ces sept résolutions.

 

Le président russe Vladimir Poutine avait quelques heures avant le vote estimé inopportun d’imposer des sanctions à la Syrie en plein processus de négociations pour mettre un terme à un conflit qui a fait plus de 310 000 morts depuis 2011.

 

«Cette résolution est très opportune», a rétorqué après le vote l’ambassadrice américaine auprès des Nations unies, Nikki Haley, devant les membres du Conseil.

 

«C’est un triste jour pour le Conseil de sécurité quand les membres commencent à trouver des excuses à d’autres États membres qui tuent leur propre peuple. Le monde est sans aucun doute plus dangereux», après ce rejet, a-t-elle ajouté. AFP

 

AlloConakry


Imprimer
Commenter

Comments are closed.

Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On YoutubeCheck Our Feed