abb-productions
Web Hosting

Poutine est candidat à sa propre succession en 2018

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé mercredi qu’il se présentera pour un quatrième mandat à l’élection de mars 2018, dans laquelle une victoire le placerait à la tête du pays jusqu’en 2024.

 

“J’annonce ma candidature au poste de président de la Russie”, a déclaré M. Poutine lors d’une rencontre avec les ouvriers d’une usine à Nijni Novgorod, sur la Volga, retransmise en direct à la télévision.

 

Cette annonce très attendue met fin à des mois de suspense et de tergiversations du Kremlin sur les intentions de M. Poutine, aux commandes du pays depuis plus de 17 ans, de briguer un nouveau mandat de six ans.

 

“J’annonce ma candidature au poste de président de la Russie”, a déclaré M. Poutine lors d’une rencontre avec les ouvriers d’une usine à Nijni Novgorod, sur la Volga, retransmise en direct à la télévision.

 

“La Russie va continuer d’aller de l’avant. Et dans ce mouvement en avant, personne ne l’arrêtera jamais”, a-t-il lancé devant un public conquis.

 

Vladimir Poutine avait entretenu le suspense quelques heures auparavant lors d’un Forum de bénévoles de diverses ONG à Moscou, promettant de prendre “très prochainement” une décision sur sa candidature, dont peu d’observateurs doutaient.

 

“Je suis toujours avec vous”, avait d’abord énigmatiquement répondu le président à un bénévole qui l’interrogeait pour savoir s’il “serait toujours” avec les Russes en 2018.

 

“C’est toujours une décision très importante pour n’importe quelle personne, car la motivation doit venir uniquement de la volonté de rendre la vie meilleure dans ce pays, de le rendre plus puissant, mieux protégé”, avait poursuivi M. Poutine.

 

“Mais on ne peut y arriver qu’à une seule condition: si les gens vous font confiance et vous soutiennent”, avait-il ajouté, avant de demander à la foule: “Si je prends cette décision, aurais-je votre soutien et celui de ceux qui vous sont proches d’esprit?”. La foule avait répondu aux cris de “Oui!”, sous une pluie d’applaudissements.

 

Le principal opposant au Kremlin, Alexeï Navalny, qui entend défier M. Poutine lors du scrutin dans quatre mois, a réagi sur Twitter en ironisant sur la longévité politique du président russe: “A mon avis, c’est beaucoup. Je propose de nous y opposer”. AFP

 

AlloConakry


Imprimer
Commenter
Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On YoutubeCheck Our Feed