abb-productions
Web Hosting

Passastion de pouvoir à l’Union africaine

L’Union africaine (UA) a organisé mardi une cérémonie de passation de pouvoir entre les membres sortants de la Commission de l’Union africaine et ses nouveaux membres, au siège de ce bloc panafricain de 55 membres à Addis Abeba, capitale de l’Éthiopie.

 

La cérémonie a été présidée par le chef de l’État guinéen et président en exercice de lOrganisation panafricaine’Union Pr. Alpha Condé.

 

Les chefs d’État de l’UA ont nommé en janvier 2017 de nouveaux commissaires pour diriger cette organisation, dont un président et un vice-président de la Commission de l’UA, pour un mandat de quatre ans.

 

Lors du 28ème sommet de l’UA le 30 janvier de cette année à Addis Abeba, les dirigeants africains ont élu le tchadien Moussa Faki Mahamat à la présidence de la Commission de l’UA, et le ghanéen Thomas Kwesi Quartey au poste de vice-président.

 

L’Algérien, Smaïl Chergui, a été nommé commissaire à la paix et à la sécurité, la Burkinabaise, Minata Samaté-Cessouma, commissaire aux affaires politiques, l’Égyptienne, Amani Abou-Zeid, commissaire aux Infrastructures et à l’Énergie, la Soudanaise, Amira Elfadil Mohammed Elfadil, commissaire aux Affaires sociales, le Zambien, Albert M. Muchanga, commissaire au Commerce et à l’Industrie, et l’Angolaise, Correa Leonel Josefa Sacko, commissaire à l’Économie rurale et à l’Agriculture.

 

Dans son discours à l’occasion de la cérémonie de passation de pouvoir, la présidente sortante de la commission, la Sud-Africaine, Nkosazana Dlamini-Zuma, a félicité toutes les parties qui ont apporté leur soutien et leur coopération à la commission sortante.

 

“Cela a été un très grand privilège de servir la population de ce continent en tant que présidente de la Commission de l’UA”, a déclaré Mme Dlamini-Zuma.

 

“Nous remercions le Groupe de partenaires de l’UA ainsi que nos partenaires internationaux et les gouvernements qui ont travaillé avec nous pour bâtir un monde meilleur pour tous. La coopération entre l’Union africaine et les Nations unies au cours des quatre dernières années et demie me remplit également d’optimisme. Dans ce cadre, nous avons convenu de travailler ensemble à un mécanisme de suivi et de rapport unique sur l’Agenda 2063 et les Objectifs de développement durable”, a-t-elle rappelé.

 

Soulignant qu’il assumait ce poste à un moment où l’Afrique est confrontée à des défis multiples, le président de la nouvelle commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, a exprimé son engagement et sa détermination à servir de son mieux pour répondre aux aspirations des Africains.

 

Le continent est confronté à des défis multiples et à plusieurs facettes, comprenant notamment le fléau des conflits, la menace croissante de la radicalisation, la persistance de la pauvreté, le sous-développement et la dégradation de l’environnement.

 

Le président a énoncé ses priorités centrées entre autres sur la réforme de la commission de l’UA, la paix et la sécurité, le sort des femmes et des jeunes, l’intégration économique de l’Afrique, et le renforcement et l’amélioration de la position de l’Afrique sur la scène internationale.

 

Réaffirmant sa volonté d’accélérer la transformation de l’Afrique, le nouveau président a demandé l’engagement et le soutien des pays membres de l’UA pour mettre en œuvre les programmes et les plans définis dans les domaines prioritaires.

 

“Je voudrais mentionner très rapidement les domaines prioritaires auxquels je souhaite m’attaquer, avec l’aide de tout le monde, qui sont de réformer la structure de notre assemblée commune, de simplifier les procédures, d’améliorer son efficacité afin de faire de la commission un outil en mesure de poursuivre et de traduire en actes les visions de nos dirigeants et les aspirations de nos concitoyens ; de faire taire les armes et de permettre à l’Afrique de se débarrasser des conflits d’ici à 2020, ce qui reste l’objectif à moyen terme et ma vision sera concentrée sur cette fin ; enfin, d’améliorer le sort des femmes et des jeunes, et de leur donner la place qui leur revient dans la promotion de la paix, du développement et de la renaissance africaine”, a-t-il dit.

 

Le président désigné a affirmé qu’il travaillerait à renforcer le partenariat avec l’ONU et avec les autres partenaires internationaux. Xinhua

 

AlloConakry


Imprimer
Commenter

Comments are closed.

Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On YoutubeCheck Our Feed