abb-productions
Web Hosting

L’économie africaine devrait croître de 2,6% cette année (FMI)

Le Fonds monétaire international (FMI) a prévu mardi que la croissance économique en Afrique subsaharienne atteindra 2,6% en 2017, bien au-dessous de sa prévision de croissance mondiale de 3,5%.

 

Les perspectives pour la région restent modérées, car la croissance de la production ne devrait que modérément dépasser celle de la population sur l’horizon de la prévision, a précisé le FMI dans son dernier rapport sur les Perspectives de l’économie mondiale.

 

Néanmoins, le FMI a qualifié la prévision de croissance de cette année d’une reprise modeste, après que la croissance économique dans la région n’a augmenté que de 1,4% l’année dernière.

 

Le FMI a prévu une croissance modeste de 0,8% pour l’Afrique du Sud, la plus grande économie de la région cette année à mesure que les prix des produits de base se redressent, que les conditions de sécheresse diminuent et que la capacité de l’électricité se développe.

 

Par ailleurs, la production au Nigeria devrait également augmenter de 0,8% en 2017 en raison de la reprise de la production pétrolière, de la poursuite de la croissance dans l’agriculture et de l’augmentation des investissements publics, selon le rapport. L’économie du pays s’est contractée de 1,5% en 2016.

 

Le FMI a mis en garde contre les risques géopolitiques et une série d’autres facteurs non économiques tels que la guerre civile et les conflits internes dans certaines régions du Moyen-Orient et en Afrique, les effets prolongés d’une sécheresse en Afrique orientale et australe qui peuvent approfondir les difficultés dans les pays directement touchés si ces facteurs s’intensifient. Xinhua

 

AlloConakry


Imprimer
Commenter
Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On YoutubeCheck Our Feed