abb-productions
Web Hosting

Le DHS dépose une nouvelle liste de Guinéens à rapatrier au pays

Le ministère américain en charge de l’immigration (DHS) a déposé ce mardi 3 octobre une nouvelle liste de Guinéens devant être rapatriés au pays, a t-on appris de source bien informée.

 

Parmi les nouveaux cas figurent 26 qui sont accusés d’entrée illégale aux Etats-Unis, les trois autres sont des “criminels” ayant commis des délits comme le piratage, faux et usages de faux.

 

Cette nouvelle liste complète à 38 (cette semaine) seulement) le nombre de Guinéens qui doivent quitter le terriitoire américain une fois que les titres de voyages sont émis à leur encontre.

 

A ce jour, l’Ambassade de Guinée à Washington a émis des documents de voyages pour près 200 guinéens sur un nombre estimé à 2500 visés par l’expulsion.

 

Lors de sa rencontre le mois dernier avec les officiels américains, le nouveau ministre des Affaires étrangères Mamadi Touré, a promis la coopération totale du gouvernement guinéen dans le rapatriement de ses citoyens jugés indésirables aux Etats-Unis.

 

L’engagement de M. Touré intervenait suite à la décision des Etats-Unis d’imposer des restrctions de “visas B, F, J et M à des officiels du gouvernement guinéen et aux membres de leurs familles, à quelques exceptions près.”

 

Washington accuse la Guinée d’avoir refusé de coopérer dans le rapatriement de ses citoyens en situation irrégulière. Mais les officiels de l’ambassade maintiennent que la décision des autorités américaines est plutôt basée sur le passé quand la Guinée a été inscrite sur la liste noire des pays dits “non coopératifs” ou “récalcitrants”, en vertu de l’article (243d) de l’Immigration and Nationality Act. AlloConakry


Imprimer
Commenter

Comments are closed.

Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On YoutubeCheck Our Feed