abb-productions
Web Hosting

La Maison-Blanche exclut plusieurs médias, dont CNN

Plusieurs médias se sont vu refuser l’accès à un briefing du porte-parole de la Maison-Blanche, Sean Spicer, vendredi après-midi.

 

Des journalistes de CNN, du New York Times, de Politico, du LA Times et de Buzzfeed font notamment partie des médias exclus, selon le journaliste de Politico Dan Diamond. Des journalistes de la BBC se sont aussi vu refuser l’accès, a-t-on plus tard appris.

 

Contrairement à ce qui avait été initialement rapporté, il ne s’agit pas du point de presse quotidien officiel de la Maison-Blanche, qui a quant a lui été complètement annulé. C’est plutôt d’une rencontre informelle avec le porte-parole Sean Spicer, surnommée le gaggle, que ces médias ont été exclus.

 

Les réseaux de télévision NBC, ABC, CBS et la chaîne Fox News auraient pu y prendre part. Des médias conservateurs jugés plus favorables à l’administration de Donald Trump ont aussi pu y assister, dont le site de nouvelles Breitbart News, fondé par son actuel stratège en chef, Steve Bannon.

 

D’autres médias, dont Associated Press et Time, ont boycotté l’événement par solidarité avec leurs collègues.

 

L’Association des correspondants de la Maison-Blanche a protesté contre la décision de la Maison-Blanche et a encouragé les médias participant au gaggle à partager l’information recueillie avec leurs confrères des autres médias.

 

L’analyste politique en chef de Fox News, Bret Baier, a rappelé sur Twitter que plusieurs médias s’étaient montrés solidaires envers Fox News lorsque l’administration Obama avait tenté d’écarter le réseau de télévision.

 

Cette fois-ci, les médias pourraient avoir été ciblés en raison de leur recours à des sources anonymes au sein de l’administration Trump, a expliqué le journaliste Alexis de Lancer à RDI.

 

La porte-parole adjoint de la Maison-Blanche, Stephanie Grisham, a par la suite affirmé que les allégations selon lesquelles les médias ont été «bloqués» ne sont «pas basés sur des faits», un discours populaire à la Maison-Blanche depuis l’arrivée au pouvoir de l’administration Trump.

 

Donald Trump, qui rencontrait vendredi le premier ministre péruvien Pedro Pablo Kuczynski, a refusé de répondre aux questions des journalistes à ce sujet. Agence

 

AlloConakry


Imprimer
Commenter

Comments are closed.

Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On YoutubeCheck Our Feed