abb-productions
Web Hosting

La CPI autorise une enquête au Burundi

Les juges de la Cour pénale internationale ont autorisé l’ouverture d’une enquête sur la situation au Burundi, devenu fin octobre le premier pays à quitter la CPI, concernant des crimes contre l’humanité présumés.

 

Dans une décision rendue sous scellés le 25 octobre, la CPI “a autorisé le procureur de la CPI à ouvrir une enquête sur des crimes relevant de la compétence de la Cour qui auraient été commis au Burundi ou par des ressortissants burundais à l’extérieur de leur pays depuis le 26 avril 2015 et jusqu’au 26 octobre 2017”, a indiqué jeudi le tribunal dans un communiqué, estimant qu’au moins 1.200 personnes auraient été tuées.

 

“Le temps est venu de dire non aux demi-dieux et personnes qui sont autocentrées et ne pensent qu’à elles-mêmes et leur famille”, a conclu le vice-président, promettant de”revenir au Zimbabwe pour diriger la Zanu-PF”.

 

Le parti, au pouvoir depuis l’indépendance du pays en 1980, doit tenir sa conférence annuelle en décembre. Agence

 

AlloConakry


Imprimer
Commenter
Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On YoutubeCheck Our Feed