abb-productions
Web Hosting

Hollande aux dirigeants africains: “On ne change pas l’ordre constitutionnel par intérêt personnel”

FhollandeLe président français François Hollande a déclaré jeudi à l’adresse des chefs d’Etat africains qu'”on ne change pas l’ordre constitutionnel par intérêt personnel”, deux jours avant un sommet de la Francophonie à Dakar.

 

Evoquant le départ forcé du président burkinabé Blaise Compaoré, M. Hollande a affirmé:

 

“Ca peut servir de leçon à beaucoup de chefs d’Etat, pas seulement en Afrique. On ne change pas l’ordre constitutionnel par intérêt personnel”.

 

Le président français s’exprimait devant trois médias, les chaînes de télévision France 24 et TV5 Monde et Radio France Internationale. Agence

 

AlloConakry


Imprimer
Commenter

Comments are closed.

Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On YoutubeCheck Our Feed