abb-productions
Web Hosting

Décès soudain de l’ambassadeur russe à l’ONU

L’ambassadeur de la Russie aux Nations unies (ONU), Vitali Tchourkine, est mort «soudainement» lundi 20 février, a annoncé le ministère des affaires étrangères russe dans un communiqué.

 

«Ce diplomate remarquable est décédé en fonctions», a-t-il précisé. Le diplomate, qui devait avoir 65 ans mardi, a eu un malaise alors qu’il se trouvait dans les locaux de la représentation russe auprès des Nations unies et a été transporté en urgence dans un hôpital de Manhattan, souffrant apparemment de problèmes cardiaques, ont rapporté des sources diplomatiques.

 

Le président Vladimir Poutine a rendu hommage à Vitali Tchourkine dont il «appréciait au plus haut point le professionnalisme et le talent diplomatique», a déclaré le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, cité par l’agence Interfax. Les diplomates qui tenaient une réunion au siège des Nations unies à New York ont observé une minute de silence à l’annonce de la mort de leur collègue russe.

 

Le représentant russe était à ce poste depuis 2006, deux ans après l’actuel ministre russe des affaires étrangères, Sergueï Lavrov. Il avait précédemment travaillé au ministère des affaires étrangères à Moscou, avait été ambassadeur au Canada, en Belgique et représentant spécial russe aux négociations sur l’ex-Yougoslavie (1992-94).

 

En tant que représentant permanent à l’ONU, Vitali Tchourkine était, avec Sergueï Lavrov, l’un des principaux interlocuteurs russes dans le cadre des négociations sur le conflit syrien. Agence

 

AlloConakry


Imprimer
Commenter

Comments are closed.

Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On YoutubeCheck Our Feed