abb-productions
Web Hosting

Damas exige la condamnation de l’attentat de Homs

Le représentant de Damas aux négociations sur la Syrieà Génève a exige samedi de l’opposition qu’elle condamne l’attentat meurtrier contre les services de renseignement syriens à Homs, et jugé que la priorité à Genève était de parler de “terrorisme”, laissant mal augurer de l’avenir des discussions.

 

“Aujourd’hui, nous attendons de l’opposition qu’elle condamne le terrorisme”, a martelé le chef de la délégation du régime, Bachar al-Jaafari, lors d’une conférence de presse au palais des Nations, ajoutant que Damas considérerait comme “complice” toute partie refusant de condamner l’attentat.

 

Il s’exprimait après avoir rencontré l’émissaire de l’ONU Staffan de Mistura, à qui il a également réclamé de “faire une déclaration pour condamner les attaques de Homs”.

 

Samedi matin, les services de renseignement syriens à Homs (centre) ont été la cible de plusieurs kamikazes du groupe Fateh al-Cham, l’ex branche syrienne d’Al-Qaïda. Cette attaque contre un pilier du régime, sans précédent depuis 2012, a fait entre 30 et 42 morts selon les sources, parmi lesquels le chef du renseignement militaire de Homs, Hassan Daaboul, un proche du président Bachar al-Assad. Agence

AlloConakry


Imprimer
Commenter

Comments are closed.

Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On YoutubeCheck Our Feed