abb-productions
Web Hosting

Attaque d’un commissariat de police près d’Abidjan

Le commissariat de police de la ville d’Adzopé, à une centaine de km de la capitale ivoirienne Abidjan, a été attaquée par des hommes armés dans la nuit de jeudi à vendredi, ont indiqué des habitants à l’AFP.

 

“Des hommes armés ont attaqué le commissariat, séquestré les policiers, pris les armes et ont libéré les prisonniers entre 3h00 et 4h00”, a rapporté un habitant joint au téléphone depuis Abidjan.
“Ils étaient environ une trentaine. Ils portaient des tenues militaires et des cagoules”, a précisé une source policière sous couvert d’anonymat.

 

Les assaillants ont “aussi attaqué des stations services”, a indiqué un autre habitant.
“Actuellement, on voit des véhicules de l’armée faire des patrouilles”, a affirmé la même source.
“On a reçu du renfort, le calme est revenu ce matin dans la ville”, a assuré à l’AFP un policier ayant requis l’anonymat.

 

Cette attaque est la dernière d’une série commencée le 19 juillet, deux jours avant l’ouverture des 8es Jeux de la Francophonie, avec celle de l’école de police dans le quartier de Cocody à Abidjan qui a fait un mort parmi les forces de l’ordre.

 

Le 29 juillet, la gendarmerie de Fresco, ville côtière située à une centaine de km à l’ouest d’Abidjan, avait été attaquée par “huit hommes habillés en tenues militaires et lourdement armés”, selon un habitant. Le 22 juillet, c’est la gendarmerie d’Azaguié, à 40 km au nord d’Abidjan, qui avait été attaquée. AFP

 

AlloConakry


Imprimer
Commenter
Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On YoutubeCheck Our Feed